Côte d’Ivoire/ accès à la justice : le Ministre de la Justice et des droits de l’homme fait des consultations juridiques sur les réseaux sociaux

Sharing is caring!

Dans la rubrique : « Les jeudis du GDS » sur la page Facebook officielle du ministère de la Justice et des droits de l’homme, le Ministre en charge du dit ministère s’adonne tous les jeudis aux « jeux » de conseil juridique.

Dans mes balades sur les réseaux sociaux, j’ai découvert la page Facebook du ministère de la Justice, mais bon, je n’y avais pas prêté attention.  Toutefois  après avoir bien réfléchi, étant moi-même activiste des droits de l’homme quoi de plus important que de suivre le ministère en charge des questions de droits.

Ce que j’y ai découvert m’a plutôt émerveillé ; à l’opposé des pages inintéressantes et muettes de certains ministères cette page, en plus de révéler les activités du ministère, partageait des extraits vidéos d’une émission de la télévision nationale RTI 1 (matin Bonheur) dans laquelle des magistrats ou professionnels  traitaient de thématiques relatives au Droit.

En outre, la page proposait d’apporter des conseils juridiques aux populations à travers une rubrique qui se tient tous les jeudis. Je ne sais pas depuis quelle période cela a débuté, mais il mérite qu’on en parle. Dans cette rubrique, on découvre plusieurs questions ou préoccupations adressées au Ministre Sansan Kambilé qui prend le soin de répondre minutieusement aux préoccupations. On sent dans les réponses la touche du juriste. Dans ces réponses, on apprend beaucoup de choses sur les questions procédurales et les solutions aux problèmes juridiques.

Pour le juriste l’exercice le plus réputé reste le cas pratique. Cet exercice nécessite de la concentration face à la pléthore d’informations qui se trouvent dans le texte. Vous devez en tirer les faits en excluant les éléments inutiles, faire une qualification juridique des faits, trouver le problème de droit et la solution applicable conformément à la jurisprudence et aux textes en vigueurs. Les réponses et les conseils sont tellement bien rédigés que je croirais voir mon professeur de droit civil de l’époque, monsieur Coulibaly Climenlo en train de corriger un cas pratique. Les internautes prennent plaisir à suivre et à lire les différentes publications, on peut lire mêmes dans les commentaires les encouragements de certains acteurs clés de la société civile ivoirienne.

capture d’écran des commentaires des internautes sur la rubrique Les jeudis du GDS
capture d’écran des        commentaires des internautes

 

Cette démarche du ministre est à saluer; plusieurs obstacles jonchent le chemin du droit d’accès à la justice en Côte d’Ivoire malgré plusieurs reformes notamment du code de procédure pénales et autres toutefois des actions doivent être menées de sorte à rapprocher les populations de leur justice et de renforcer la confiance envers cette institution. Cette démarche est vraiment bonne et devrait se faire sur d’autres jours et prendre en compte beaucoup plus de requêtes.

Le ministère est vraiment décidé d’apporter de l’aide à tous les demandeurs, car elle a aussi mit sur pied une ligne téléphonique ( 20 22 32 20) ouverte du lundi au vendredi de 08H à 16 H à laquelle la population pourrait obtenir des conseils, mais aussi dénoncer certains abus et violations.

Les autres ministères devraient prendre exemple sur le ministère de la justice et se rapprocher des administrés. Si le ministre m’accorde une audience après cet article je veux bien le rencontrer afin de voir de près comment tout cela s’organise et fonctionne . si vous avez des préoccupations concernant certains éléments de cet article mettez le en commentaire et si toutefois si cette information a été utile n’hésitez pas à partager SVP.

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *